Partager l'article sur :

Déléguer pour se recentrer sur son élevage

Déléguer ses travaux des champs pour pouvoir passer plus de temps sur l’atelier animal… Ce choix stratégique peut s’avérer judicieux à plus d’un titre. Décryptage.  

Lorsque l’on pilote une exploitation d’élevage, le besoin de déléguer est aujourd’hui important. Ceci d’autant plus que les structures s’agrandissent et que le métier se complexifie d’un point de vue technique mais aussi réglementaire et administratif. C’est ce qui pousse depuis plusieurs années de nombreux éleveurs à déléguer parfois intégralement les travaux des cultures.

La stratégie a fait ses preuves

Cette stratégie a fait ses preuves selon différentes études et différents témoignages. Ce levier s’avère notamment très efficace pour réduire le temps de travail
L’impact de cette stratégie est même souvent positif sur les résultats économiques de l’exploitation. De nombreux éleveurs déclarent que les travaux confiés à une entreprise compétente, assurent de meilleurs rendements et une meilleure qualité
La mise en place de cultures industrielles en délégation est un autre levier qui permet d’améliorer le revenu de l’atelier culture. Le temps passé en plus pour piloter le cheptel permet aussi d’en améliorer les résultats techniques.
Jean-Luc, un client de notre plateforme nous confiait qu'il a notamment amélioré la qualité du lait (diminution des cellules).

Reprendre du souffle

Lorsqu’un éleveur est engagé dans une délégation, la baisse des charges de mécanisation est un point fort qui permet de retrouver de l’air à différents points de vue. 
Le besoin pour un local phytosanitaire disparaît et de la place est dégagée sous les hangars. S’agissant de la délégation des opérations phytosanitaires, l’exploitation peut reprendre son souffle sur le plan administratif, réglementaire et même du point de vue de la relation avec le voisinage. La diversité du parc matériel disponible chez les prestataires permet par ailleurs de faire appel à des techniques parfois très pointues pour une performance accrue et un meilleur respect des sols et de l’environnement

Investir dans la production animale

L’avantage qui est trouvé en élevage est également celui de pouvoir mieux concentrer l’investissement dans la production animale. En effet, le matériel représente une part de capital bloqué pour de nombreuses années. La facturation des travaux se retrouve en comptabilité comme charge opérationnelle ce qui change beaucoup de choses dans la capacité à pouvoir investir dans un atelier animal.
Confier le travail ne signifie pas pour autant perdre en contrôle. Déléguer peut même permettre un pilotage plus rigoureux et ajusté en s’appuyant sur la diversité de l’offre et pas seulement sur le matériel de l’exploitation dont on se trouve parfois prisonnier du fait de l’impératif d’amortissement.

L’esprit tranquille avec Linkinfarm
La plate-forme Linkinfarm offre la seule solution clé en main et performante pour les éleveurs qui souhaitent déléguer leurs travaux de A à Z dans un cadre juridique protecteur. 
Linkinfarm met à disposition un chef de cultures qui est en relation avec plus de 900 entrepreneurs de confiance. Le chef de cultures se charge de la commande et du suivi qualité des chantiers. A la demande, il prend en charge les achats d’engrais et de phytos et peut même se charger de la vente. Un dispositif digital partagé entre le chef de cultures et les entrepreneurs, permet à l’éleveur d’accéder à tout moment au suivi en temps réel. Ce dispositif digital unique a été conçu pour que rien ne puisse être laissé de côté.

`Vous souhaitez plus d'information sur le service de délégation linkinfarm 👉 c'est par ici